La Boutique est en vacances ! Les commandes passées entre le 5 et le 14 novembre seront expédiées à partir du 15 novembre :).

Comment prendre en main un nouvel outil de dessin ?

Bloqués par l'éducation

Est-ce que ça t'est déjà arrivé d’avoir en main un outil de dessin, et de ne pas savoir comment t'en servir ? Comment commencer à tracer ? Qu’est ce que ça peut donner ? 

Toutes ces questions peuvent être paralysantes, bloquantes. Et en particulier en tant qu’adulte : le système éducatif n'est pas trop "pro-erreurs", globalement. On nous inculque dès tout jeunes qu'il faut d'abord apprendre, pour ensuite faire bien, du premier coup. Et on intègre vite le fait que erreur = pas bien. Pourtant, je trouve personnellement qu’on apprend bien mieux de ses erreurs que de l’enregistrement d’une théorie dans sa tête, aussi juste la théorie soit-elle. Qu'on retient bien mieux les choses.

Clairement, ce découragement des tentatives, cette diabolisation de la non-maîtrise du résultat, c’est quelque chose qui bloque, qui entrave notre créativité

Tu es plutôt épisode de podcast qu'article de blog ? Le contenu de ce texte, j'en ai parlé dans l'épisode 7 du podcast Le dessin & moi, ça fait 3 !

Podcast Le dessin & moi, ça fait 3 !

Mais finalement, créer, c'est quoi ?

Créer, d'après le dictionnaire Le Robert, c'est donner naissance, donner l'existance, sortir du néant. Finalement, c'est manifester au monde quelque chose qui, jusqu’alors, n’était pas. Vu sous cet angle, faire quelque chose, dessiner un truc, même si le résultat ne correspond pas à ce que l'on attendait, c'est déjà créer ! On a quelque chose qui est sorti du néant en passant par notre main. 

Pour créer de manière sereine, il faut accepter qu’il n’y a pas "d‘erreur" au sens où l’entend la société, en création. Il y a des essais. Des essais qui parfois ne donnent pas ce qu’on attendait d’eux. Ca ne rend pas le résultat moins intéressant, bien au contraire ! 

Bien qu'on ait bien tout ça en tête, la peur de l'erreur est parfois bien profondément ancrée en nous, et ça bloque. 

Progresser en dessin

Les clefs pour utiliser un outil qu'on ne connaît pas, sereinement

Faire connaissance avec l'outil

Prenez le temps de le prendre en main, de vous en imprégner. Je suis convaincue que tout sur cette planète et au delà possède une sorte d’aura, qui nous appelle ou non selon les cas, les moments, les situations. Prenez donc le temps de faire connaissance avec l'objet et d'en saisir l'aura. Si cette approche vous semble trop bizarre, d'un point de vue plus pragmatique, envisagez plutôt cela comme un enregistrement de l'outil dans la base de donnée des objets de votre monde ! Observez comment la lumière s’y réfléchit, ses formes, ses textures, ... 

Une fois que vous avez en quelque sorte fait connaissance avec l'outil, il est temps de ...

Tester instinctivement l'outil

... En acceptant "l’erreur" !

Vous êtes en phase de test ! Pas en phase de création. Gardez vraiment cela en tête si cela vous aide. Au moment de vos tests, vous essayez l'outil, vous le découvrez.

Même si ce n'est pas pour longtemps, prenez vraiment le temps de passer par cette phase avant de passer à la suivante.

Jouez avec l'objet : découvrez par vous-même de quelle manière l'objet interagit avec d'autres : un pinceau sur un papier lisse ou texturé, un peinture avec un pinceau, un autre, une brosse à dents, ... Prenez plaisir à cette phase d'expérience. Et surtout, travaillez à vous libérer de toute pression quant au résultat des-dites expériences. Lâchez-vous : qui sait ? ! Vous pourriez trouver une nouvelle façon de l’utiliser, super efficace dans vos propres processus créatifs !

A ce moment là, soit ça passe en "coup de coeur", auquel cas inutile de vous embêter avec la phase suivante : profitez, kiffez, laissez-vous vivre votre créativité ! Que vous utilisiez l'objet "comme il faut" selon les purites ou non n'a aucun poids face à votre plaisir créatif.

Et si ce n'est pas un coup de coeur, alors passez à la phase suivante pour approfondir votre connaissance de l'outil et peut être le découvrir sous un autre jour...

 

Cet article résonne en toi et tu pourrais avoir envie d'y revenir plus tard ? Epingle-le sur Pinterest !

Prendre en main de nouveaux outils créatifsPrendre en main de nouveaux outils créatifs

Approfondir ses connaissances

Renseigne-toi sur l'outil : quel est son nom ? D'où est-il originaire ? Quand, par qui et pour quel usage a-t-il été créé ? Cela chargera en toi l'objet d'un contexte, d'une histoire, le rendra plus concrèt et lui donnera du sens. 

Cherche des exemples de réalisations avec cet outil : tu sauras ainsi ce qui est faisable avec. Essaye de reproduire les mouvements des artistes qui maîtrisent cet outil, pour l'assimiler. 

Ne néglige pas les informations présentes dans les livres pour tes recherches. Aujourd'hui, il y a énormément de ressources en ligne. Mais les livres sont des objets très travaillés, les informations y sont dispensées de manière très structurée, souvent très pédagogique. Quand aux ressources en ligne, je te recommande vivement d'intégrer des communautés d'artistes en ligne : des groupes Facebook, des forums, des groupes discord, ... Les gens y sont présents, disponibles pour donner des conseils. N'hésite jamais à poser une question : au pire tu n'as pas de réponse et au mieux tu auras non seulement la réponse à ta question, mais peut-être également une nouvelle relation amicale en devenir entre artistes !

 

 

 

 

Et voila ! Tu as maintenant quelques clefs pour te lancer et tester de nouveaux outils. Si tu as envie de découvertes chaque mois, tu peux t'abonner à La Boîte à Tracer. Et si une technique ou un thème en particulier t'attire, tu peux aussi jeter un oeil aux anciens coffrets pour t'offrir celui qui te plait le plus !