La Boutique est en vacances ! Les commandes passées entre le 5 et le 14 novembre seront expédiées à partir du 15 novembre :).

Dessiner au feutre directement, sans crayonné

La version audio de cet article

Et même : c'est l'article écrit qui est tiré du podcast. N'hésitez pas à tester l'audio si ce n'est pas votre habitude jusque là ! 

 

Un sacré exercice

Il y a un exercice que je propose systématiquement à mes élèves en dessin, et qui est toujours accuilli de la même manière : pas bien du tout. L'exercice en question ?

Dessiner directement au propre. Pas d'étape de crayon-gomme en amont.

Pourtant je l'amène toujours doucement : d'abord en réduisant l'accès à la gomme, puis en l'interdisant avant la toute fin, juste avant l'encrage et après tous les crayonnés.

Malgré tout, cet exercice effraie, et je le comprends bien. C'est une grosse sortie de zone de confort. Lorsqu'on n'a pas l'habitude de pratiquer quelque chose, ce n'est pas confortable. Et c'est normal.

Pourtant cet exercice permet de tels progrès que ne pas faire l'effort est une perte de temps vraiment regrettable. 

De mon côté, quand on m'en a parlé, je ne l'ai pas fait tout de suite. J'ai procrastiné encore et encore. Puis un jour j'ai fini par me lancer... et clairement j'ai regreté d'avoir tant tardé tant mes progrès à compter dec e jour ont été plus importants. 

Pourquoi c’est un super exercice ?

Quand on a  le crayon dans une main et qu’on peut gommer quand on veut avec l'autre main, peu importe de se tromper, de faire un trait n’importe comment. Et naturellement, la concentration est au niveau de risque pris. C'est à dire dans un contexte avec gomme... assez basse.

Quand on ne dispose pas du "filet de sécurité" crayon-gomme, en revanche, on est nettement plus concentré : il faut réellement éviter de faire un "mauvais" trait. Le niveau de concentrations 'alève d'un coup, et les traits se placent de plus en plus au bon endroit du premier mouvement de poignet.

Ainsi, cet exercice est excellent pour augmenter d'un coup son niveau de concentration. Il permet également une meilleure mémorisation des traits que l'on fait, ce qui aide considérablement pour progresser en dessin d'imagination. au bon endroit

 

Qu'est ce qui fait que c'est désagréable au début ? 

Comme déjà exprimé dans cet article, au début, ce sera désagréable. Vous allez avoir le sentiment de régresser. En effet,; vos dessins seront de moindre qualité visuellement. Au début. Car en pratiquant cet exercice de manière hebdomadaire, vous allez rapidement constater que, quand vous revenez à un dessin avec modèle, eh bien vous dessinez vite et mieux.

Finalement, c'est un exercice qui consiste à reculer pour mieux sauter ! Et il faut accepter de reculer... 

Astuces pour ne pas rester trop longtemps inconfortable

En augmentant votre concentration, naturellement vous serez plus précis. Mais ca ne suffit pas, alors voici quelques astuces complémentaires pour progresser encore plus vite et ne pas rester trop longtemps dans cette phase inconfortable, des astuces pour rapidement faire des choses super chouettes du premier coup de feutre, sans crayon : 

Analysez vos dessins

D'abord, je vous conseille d’analyser vos dessins une fois finis. Comme vous n’avez pas pu les gommer, vos erreurs sont sous votre nez, bien tracées, ineffacables. Vous allez pouvoir constater vos erreurs récurentes. D'habitude, ces erreurs, vous les gommez donc difficile de les repérer. Là, elles sont restées sous votre nez... Profitez-en pour bien les comprendre et ainsi ne plus les reproduire par la suite ! 

Placez des repères mentaux

Une autre astuce, ça va être de placer mentalement votre dessin sur votre papier. Ca demande un petit exercice mental avant de commencer à tracer, mais ça aide beaucoup. En quoi ca consiste ? Eh bien vous regardez votre modèle, et vous en tracez mentalement les contours. Puis vous regardez votre feuille, et vous replacez, mentalement toujours, les contours sur papier. Quitte même à mettre un petit point - au feutre bien entendu, ne trichez pas !- Mais ce n'est q'un point : si votre repère n'était pas corerct, ça ne gênera pas tant que cela votre oeuvre ! Ca aide beaucoup au début. 

Passage à l'action !

Et maintenant, le passage à l’action, pour que la lecture de cet épisode soit vraiment un coup de pouce à votre créativité et à vos progrès en dessin : je vous invite donc à tester cet exercice dès aujourd’hui.

 

Juste 3 minutes suffisent pour le réaliser... alors l'excuse "J'ai pas le temps" ne tient pas !