La Boutique est en vacances ! Les commandes passées entre le 5 et le 14 novembre seront expédiées à partir du 15 novembre :).

Il n'est jamais trop tard pour se mettre au dessin !

Une fausse croyance à détruire dès maintenant :

Il n'est jamais trop tard pour se mettre à dessiner

Vraiment, vraiment. Vraiment.

Se mettre au dessin à 30 ans passé

Le problème : on se croit trop vieux

Une croyance très ancrée dans notre société est celle selon laquelle, une fois un certain âge passé, on ne peut plus rien commencer, plus rien apprendre. Alors, mon message, c'est que ce soit un nouveau sport, une nouvelle langue, la musique, ou le dessin : quel que soit votre âge, 15, 30, 50, 70 ans : vous POUVEZ. Vous pouvez absolument TOUT.

Alors bien sûr qu’apprendre le judo, c’est plus facile à 8 ans qu’à 48 ans. Bien sûr qu’apprendre à parler allemand, néerlandais, chinois, on le fait bien plus vite à 12 ans qu’à 45. Mais elle est là la différence : plus vite. Et différemment : on a un esprit moins "éponge", mais nettement plus méthodique, plus analytique. Toi, en tant qu'adulte, tu arrives avec tes envies clairement identifiables, profondes, motivées, tes objectifs. Et ça, ça peut venir au bout de tout. Ton âge n’est pas un handicap. 

L'âge n'est pas un problème, voila pourquoi :

De brillants contre-exemples

Monet a peint ses Nymphéas sur la fin de sa carrière. D'ailleurs, sa carrière de peintre n'a décollé que très tard, il avait 40 ans bien passés. Pourtant, il en avait toujours rêvé. Il a continué, il a pratiqué, il a travaillé. Et ça a tellement bien réussi que l'Etat Français, à travers Georges Clémenceaux, a carrément construit des salles de musée spécialement pour ses oeuvres : les salles ovales du musée de l'Orangerie, à Paris. 

Vincent Van Gogh, dont vous connaissez peut-être la célèbre Nuit étoilée, n'a pas tenu de pinceau avant ses 27 ans !

Et du côté de la musique, Leonard Cohen a sorti son premier album à 33 ans et il a chanté la célèbre chanson Hallelijah alors qu'il en avait 50 !

Une explication scientifique à cela ? 

Voyons ensemble une large vulgarisation de ce qu'il se passe, pour qu'on ne se perde pas mais vous vous saisissiez le propos : que dire qu'on n'apprend plus une fois ses 25 ans passés, c'est complètement faux.  

Avant la naissance, les neurones arrivent dans le cortex cérébral. Donc quand on nait, on a déjà des neurones... mais pas encore de connexion entre eux ! Ces connexions vont se créer dans l'enfance et l'adolescence. 

Après la naissance, pendant l'enfance, notre environnement et ce que l'on vit va stimuler nos neurones, qui vont alors se connecter entre eux. Ces connexions possibles sont un énorme potentiel d'apprentissage rapide. 

Une fois l'enfance passée, cette capacité d'apprentissage rapide se perd car les connexions entre neurons se forment plus difficilement. Mais une autre possibilité d'apprentissage se développe : en "musclant" les connexions. En les rendant plus performantes, plus rapides, plus efficaces. Et cet apprentissage là... on le garde toute sa vie ! Donc effectivement, si vous n’avez jamais fait de petits mickeys enfants, ça ne va pas etre évident. Mais si, enfant, vous avez tenu des crayons, fait des cartes de fête des mères, passé le temps en cours d'art plastique en suivant plus ou moins sérieusement les consignes de l'enseignant... Alors c'est le jackpot ! Les connexions sont là, vous n'avez plus qu'à les travailler ! 

Alors maintenant, à vous de dessiner !

Vous avez vu que c'est tout à fait possible de se mettre à vraiment apprendre le dessin tard, et même de devenir un artiste de renom. Vous êtes convaincus également que biologiquement c’est faisable. Vous en avez l’envie. Plus rien ne vous retient, il n'y a "plus qu'à" !

 

Progresser en dessin